Vous souhaitez mettre de la couleur à vos murs, mais pour vos plinthes et vos boiseries vous hésitez encore entre un style monochrome ou bicolore. Une question importante à vous poser. Votre volonté est-elle de les faire ressortir ou bien au contraire les faire disparaître ? Vous pouvez décider de jouer la carte du contraste, plus clair ou plus foncé, ou bien les neutraliser totalement en y apposant la même couleur que sur vos murs. Plusieurs écoles. Plusieurs choix. Cela dépend avant tout de votre goût et de vos envies. Néanmoins quelques règles sont à respecter. Par exemple, pour  mettre en avant les belles dimensions de votre pièce, vous pouvez décider de peindre les plinthes d'une couleur foncée, comme le noir, lorsque vos murs sont clairs. Cela apporte une touche d’originalité et souligne la pièce. A l'inverse, pour agrandir une petite pièce il est préférable de peindre les plinthes dans une couleur plus claire que les murs. Faire le choix de conserver les plinthes et l’ensemble des boiseries en blanc rappelle un style plus classique mais aussi très élégant. Cela peut venir adoucir un ensemble très coloré. Faire le choix de peindre les plinthes de la même couleur que vos murs permet à la pièce de prendre un aspect épuré et moderne. L’équation est la même pour les huisseries de vos fenêtres. Pour les faire disparaitre du décor, vous allez devoir utiliser une peinture claire comme du blanc ou du beige. Pour un résultat optimal,  choisissez  la même couleur que celle des murs. Pour souligner les fenêtres, vous pouvez au contraire vous orienter vers une couleur foncée. Le contraste créera alors un effet graphique qui sera idéal pour un style design ou un style urbain. Prenez une teinte deux tons en dessous ou au-dessus de celle de vos murs et vous obtiendrez alors un rendu subtil et déco. Portes et moulures respectent les mêmes règles. A vos palettes! Artcile rédigé par Julie