Ce cadre idyllique ne pouvait être habité que par un lieu d’exception. Imaginé par Starck, ce coin de paradis, qu'est La co(o)rniche, offre une décoration boisée et dans des couleurs claires ; une simplicité relevée par un sol au carrelage à motifs quelque peu désordonnés aux couleurs tout de même sobres : blanc, noir et gris, avec une touche de doré pour un effet chic. Ce véritable éden qui se veut en osmose avec son environnement a bien réussi son pari et attire aujourd’hui des milliers de touristes.