Dans le neuf comme dans l’ancien, il très courant de devoir effectuer des travaux dans le bien que vous voulez acheter : peinture pas à votre goût, plancher en mauvais état, cuisine à installer (ce qui est le cas dans certains logements neufs). Il va alors falloir inclure le montant des travaux à la somme que vous demandez à la banque. Si vous ne savez pas comment procéder, lisez attentivement cette info.

 

Les conditions fixées par la banque

 

La banque vous demandera un devis 

Même si vous avez les mains habiles, il n’est pas envisageable que vous réalisiez les travaux par vous-même. La banque prêteuse exigera forcément un devis officiel venant d’un professionnel des travaux. 

Cependant, inutile de demander des devis à tout-va lors de vos visites ! Cela ne sera nécessaire que lorsque vous décidez de vous positionner sur un bien en faisant une offre. Seulement à ce moment, vous devrez déplacer un artisan sur les lieux pour estimer de manière fiable le montant des travaux. Veillez à tout examiner rigoureusement. 

Vous soumettrez ensuite ce devis à la banque pour qu’elle puisse débloquer le montant total de l’acquisition : achat + travaux. Cette procédure lui permet aussi de s’assurer que les travaux seront bien réalisés.

 

L’occupation du bien se fait à la fin des travaux

En incluant des travaux à votre prêt, cela présuppose que le bien n’est pas encore propre à l’habitation. Celui-ci ne sera habitable qu’une fois les travaux terminés et le bien remis en état fonctionnel. Il ne sera pas possible d'emménager avant échéance. Pourtant vous devrez bien commencer à rembourser le prêt même avant de pouvoir habiter votre nouveau logement.

 

Quelles possibilités pour inclure votre les travaux à votre demande de financement

 

Des crédits distincts

Avec cette possibilité, la banque vous accorde deux prêts distincts. Un prêt vous sera accordé pour vos travaux et un autre pour l’acquisition du bien. 

En choisissant cette option, la banque ne vous donnera pas la somme totale destinée aux travaux. Les fonds seront débloqués au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

L’Inconvénient, de cette méthode est que pour chaque prêt accordé, vous aurez des intérêts distincts. Les intérêts du prêt travaux viendront s’ajouter aux mensualités de votre prêt immobilier. 

 

Une ligne de crédit

Ici, la banque vous accorde la somme totale demandé en une seule fois. N’oubliez pas que dans tous les cas, votre taux d’endettement ne pourra pas dépasser les 33 %.

 

Des mensualités différées

Sur le même principe, la banque vous accorde le montant total en une seule fois. Seulement, vous commencez le remboursement de vos échéances à la livraison des travaux. Vous avez donc le temps d’épargner pour pouvoir faire face à vos mensualités à venir. Pourtant cette option engendre des frais. En effet, pour compenser la période durant laquelle elle ne percevait pas de remboursement, la banque va relever vos intérêts intercalaires.

 

Quels avantages en tirer ?

 

Une durée d’emprunt plus longue

Inclure vos travaux à un prêt immobilier va vous permettre d'étaler leur financement sur une durée plus longue sans trop puiser dans votre épargne. Cela vous laissera plus de liquidités disponibles pour vos charges courantes.

 

Une solution plus pratique

En choisissant une ligne de crédit, vous pouvez éviter de rembourser des mensualités distinctes avec des intérêts distincts. Cette solution semble beaucoup plus pratique et moins cher. 

 

Comment obtenir un prêt immobilier

Pour ceux d’entre vous qui n’ont encore effectué aucune démarche et qui hésitent à se lancer, voici la démarche à suivre pour obtenir un prêt immobilier.

 

Analyser sa situation financière et déterminer sa capacité d’emprunt

Il est indispensable que vous analysiez votre situation financière avant de vous lancer. Compte tenu de vos revenus fixes, complémentaires et vos charges de vie courante, déterminez le budget maximal que vous êtes prêts à investir dans ce bien sachant que vos mensualités de prêt immobilier ne doivent pas dépasser 33 % de ce que vous gagnez.

 

Se faire aider par un professionnel

Après la signature d’un compromis de vente. Tout va très vite ! C’est une véritable course contre la montre qui débute pour trouver un financement. Pour éviter le stress que cela puisse occasionner, il vaudrait mieux passer par un courtier en prêt immobilier. 

Son rôle est de comparer les offres de prêt immobilier du marché et de vous trouver en quelques minutes l’offre la plus adaptée à votre profil emprunteur. Mais ce n’est pas tout, ils négocient votre taux et vous obtiennent des conditions d’emprunt plus favorables. Ce qui vous évite de faire le tour des établissements bancaires pour négocier un prêt immobilier. Mais pour éviter des frais de courtage supplémentaires, il existe des courtiers gratuits comme Pretto qui vous accompagnent de la simulation de votre prêt immobilier jusqu’à la signature chez le notaire.