Photo de couverture : Laurie-Anne, architecte d'intérieur de RencontreUnArchi.com

Quand on réalise un investissement locatif, on pense surtout à sa rentabilité. Pour qu’elle soit optimum, il faut nécessairement que le bien soit loué afin d’encaisser chaque mois le loyer. Et pour que le bien soit loué, il faut qu’il soit attractif et répondent aux besoins des locataires en terme de positionnement géographique, de prix, de surface… et d’équipement. Et quand on loue un logement meublé, c’est ce dernier point qui fait souvent la différence à la fois pour la recherche et la rétention de locataires. L’occasion de comprendre pourquoi il est important de bien équiper son appartement.

 

Equipement meublé : quel minimum légal ?

Il faut le savoir, louer un logement meublé impose de l’équiper un minimum. Si cela tombe sous le sens, sachez que l’équipement minimum requis est imposé par un texte de loi. En l'occurrence, il s’agit d’un décret d’application de la loi Alur publié le 5 août 2015.

 
Que dit ce décret? Il impose une liste d’équipements (en partie électroménager mais pas uniquement) que tout propriétaire d’un logement loué meublé doit fournir au(x) locataire(s).
 
Le but de ce décret : améliorer les prestations fournies par les logements meublés qui bien souvent n’en avaient que le nom. L’équipement doit ainsi permettre au locataire de « dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante ».

 

Liste de l’équipement minimal

Voici la liste de l'équipement qu’on doit nécessairement trouver dans tout logement loué meublé:
 
  • Des plaques de cuisson fonctionnelles
  • Un four (micro-onde ou traditionnel)
  • De la vaisselle suffisante nécessaire à la prise des repas
  • Des ustensiles de cuisine nécessaires à la confection des repas
  • Un réfrigérateur avec à minima un compartiment d’une température inférieure ou égale à - 6 °C
  • Une table, des sièges
  • La literie (lit à proprement parlé, matelas, couette ou couverture)
  • Des rideaux, des stores ou des volets occultants
  • Des espaces de rangements
  • Le nécessaire à l’entretien du logement (aspirateur, balai, serpillère, produit nettoyant, etc.)
  • Des luminaires

Que risque-t-on à ne pas respecter le décret ?

Si une personne loue un logement meublé dans lequel la totalité ou une partie de cette liste d'équipement est manquante, elle risque :
  • la dénonciation du bail par le locataire (c’est un motif valable de rupture du bail sans préavis)
  • la requalification par un juge du logement meublé en location nue (il est utile de préciser que cette décision entraînerait un changement de statut fiscal, la perte des avantages fiscaux liés aux statuts de loueur meublé non professionnel ou loueur meublé professionnel
  • la condamnation possible à verser des indemnités au locataire
 
Cette loi n’est effective que pour les baux signés après août 2015. Pour ceux signés avant, c’est un autre texte de loi qui impose la liste, nettement moins précise et contraignante, d’équipement obligatoire:
  • Literie
  • Meubles
  • Ustensiles de cuisines
  • Gazinière ou plaques chauffantes
  • Réfrigérateur
 
Une fois ce minimum légal observé, regardons pourquoi il convient de le dépasser.
 

Mieux équiper son logement pour accroître son potentiel

Il y a deux facteurs essentiels qu’il faut prendre en considération quand on loue un logement meublé, qu’il soit une monohabitation ou une colocation : bien équiper son logement permet d’une part d’augmenter le nombre de candidatures, d’autre part de réduire le turn-over.

 

Mieux équiper le logement pour augmenter les candidatures

Mieux un logement est équipé permet d’augmenter très nettement le nombre de candidatures. A surface et services équivalents, celles qui proposent un équipement électroménager et un ameublement plus complet ont deux à trois fois plus de candidatures. Ce constat, les professionnels de la location meublée, comme Mon Bel Appart, le font chaque jour. C’est encore plus flagrant dans la location longue durée que pour les locations saisonnières.
 

Un meilleur ameublement pour un meilleur taux de rétention

Mettre en location un appartement avec le seul équipement minimum légal c’est ouvrir la porte à l’insatisfaction et donc à un turn over important. Si vous faites appel à une agence de gestion locative, c’est donc multiplier les frais de mise en location (liés aux états des lieux de sortie et d’entrée notamment).
 

Un bon équipement réduit le nombre de dégradations

En location meublée, il appartient au propriétaire de remplacer les gros électroménagers défectueux. D’aucuns pourraient craindre un mauvais entretien des équipements et donc de nouvelles dépenses. Sachez que plus un logement est bien meublé, moins on constate de dégradations.
 

Un équipement complet justifie un loyer plus élevé

Cela peut paraître évident mais il n’est pas inopportun de le rappeler : un loyer élevé se justifie si un appartement propose un équipement complet (lave-vaisselle, lave-linge, four et four micro-onde, frigo avec congélateur, petit électroménager type bouilloire, grille-pain, cafetière ou machine à expresso,etc).
 
 
Au final, c’est la logique du cercle vertueux qui prévaut : plus un propriétaire fera d’efforts pour fournir un ameublement et un équipement complet, plus son logement sera loué rapidement par des locataires qui resteront durablement et entretiendront mieux son bien.
 
 
______